Comment gérer un club sportif : 5 clés pour une meilleure gestion

comment gérer un club sportif

#N° 1 – Gardez une place pour les impondérables dans votre gestion financière

Nombreux sont les passionnés de sport qui ont échoués dans leur gestion de club car ils n’avaient pas anticipé les difficultés financières et les dépenses imprévues en se préparant en préambule à comment gérer un club sportif de manière saine.

Vous pouvez minimiser ce risque en conservant toujours une certaine marge de manœuvre dans votre budget.

Dans le cadre d’un lancement de club sportif en particulier, ne faîtes pas l’erreur de lancer tous les frais d’une seule traite.

Quelque soit votre situation, si vous avez eu la chance d’obtenir un prêt ou si vous utilisez vos ressources personnelles, c’est une erreur de tout engager dès le lancement. Echelonnez les frais de rénovations, d’équipement, de loyer, et globalement chacun de vos frais.

Sans cela, vous risquez de vous retrouver dans une situation ingérable dans le cas d’un impondérable. Par exemple, vous n’aurez pas de répondant dans le cas où le devis des travaux est finalement plus élevé que prévu, où que le loyer augmente sensiblement…

Ce conseil s’applique tout aussi bien si vous êtes gestionnaire de votre club depuis plusieurs années. N’épuisez jamais votre compte en banque pour des dépenses discrétionnaires. Si la chance vous a sourit jusqu’ici, vous n’êtes pas à l’abri de rencontrer également des difficultés inhabituelles, par exemple lorsqu’un bloc de climatisation va rendre l’âme ou, dans un cas plus dramatique, lorsqu’une crise sanitaire mondiable va imposer la fermeture inhabituelle de votre club !

#N° 2 – Utilisez un logiciel qui rationalise votre activité

Pour que votre salle de sport fonctionne efficacement, un logiciel de gestion est une nécessité non négociable. Sans une plate-forme automatisée qui assure le suivi des abonnements, la facturation et les impayés, vous devenez tributaire d’une ressource dédiée à temps plein pour faire tout le travail manuel de tenue des registres et de traitement des paiements.

Cette situation est d’autant plus inconcevable que les logiciels d’aujourd’hui sont désormais très puissants et accessibles à bas prix. Ils vous éviteront des erreurs humaines et vous permettront de vous concentrer sur l’essentiel : la gestion et la fidélisation de vos membres.

Par ailleurs, les logiciels de gestion de club sportif permettent également d’assurer des taches plus larges et de vous assister dans votre quotidien. Le logiciel Sportigo en l’occurrence vous permet également de vous delester de la gestion des accès, des plannings, des réservations et de la communication auprès de vos membres.

Avec le logiciel, vos membres peuvent interagir avec le club par le biais d’une application mobile personnalisée, ce qui vous permet de développer l’engagement et la fidélisation des adhérents.

CONSEIL : Portez attention au suivi d’activité

Assurez-vous que votre logiciel puisse vous donner un aperçu de la santé financière de votre entreprise grâce à un accès instantané aux rapports. Il est important de suivre en permanence les recettes mensuelles de votre établissement, la valeur moyenne/panier moyen de vos membres et le taux de fidélisation des membres.

Ces informations sont l’équivalent d’un bilan de santé vital pour votre entreprise.

#N° 3 – Conservez tout

Personne ne se lance dans la création d’un club sportif en rêvant de s’occuper de lacomptabilité, des impôts et des questions juridiques, mais comme toute autre entité commerciale, ces aspects sont indispensables pour exploiter un centre sportif.

Pour vous permettre de faire évoluer sainement votre activité, vous devez prendre des précautions pour protéger l’entreprise contre les litiges et tenir une gestion parfaite de vos comptes et de vos encours.

Conservez toutes les preuves possibles pour montrer, au besoin, que vous assurez une gestion irréprochable de votre entreprise. Si, par exemple, un membre décide de contester l’autorisation qu’il vous a donnée de prélever son compte bancaire, son autorisation signée sera un document pratique à présenter en cas de litige.

Autre exemple : si un ancien membre vous assigne en justice en vous accusant de lui avoir causé des lésions corporelles au dos, le questionnaire qu’il a signé sur ses antécédents médicaux et dans lequel il indique avoir eu des douleurs au dos avant de s’entraîner avec vous pourrait vous éviter une responsabilité majeure.

Il ne s’agit pas de s’attendre au pire, mais simplement d’y être préparé.

#N° 5 – Engagement clients et fidélisation

Le secteur du sport au sens large est en pleine croissance.

Le marché tend à devenir très concurrrentiel et vos clients disposent probablement de l’embarras du choix pour atteindre leurs objectifs de remise en forme.

Comment allez-vous vous démarquer lorsque votre potentiel futur client va faire son choix ? Comment allez-vous vous assurer que vos membres actuels vous restent fidèles sur le long terme?

La réponse est de procurer à votre salle de sport un sentiment de communauté.

La plupart des gens apprécient s’entraîner à plusieurs et tirent profit de l’entraînement avec d’autres personnes. Même les plus indépendants vont en tirer bénéfice :

  • Les membres s’aident à se responsabiliser mutuellement pour maintenir leur cohérence
  • Les membres se réjouissent des aspects sociaux de la visite de votre salle de sport
  • Les membres s’identifient à la communauté des sportifs et en sont fiers
  • La communauté satisfait l’égo

Les membres qui nouent des relations et se considèrent comme faisant partie d’une communauté restent engagés plus longtemps, assurent la promotion de votre salle de sport et sont plus motivés pour atteindre leurs objectifs.

Pensez-y :

  • si votre argument de vente n’est que l’installation et son excellent équipement, que se passe-t-il lorsqu’une nouvelle salle de sport ouvre ses portes avec un équipement plus performant ?
  • Si les membres n’étaient attirés par votre salle de sport qu’en raison du faible coût de l’adhésion, que se passe-t-il lorsqu’une autre salle de sport réduit ses prix ?

Dans les deux cas de figure, la réponse est que l’adhérent saute sur l’occasion parce qu’il n’y a rien que vous fournissez qu’il ne puisse obtenir ailleurs. Il faut maintenant tenir compte de l’attrait émotionnel que représente l’appartenance à une communauté. Un adhérent ne quittera pas ses partenaires sportifs pour économiser 10 dollars par mois ou pour utiliser un nouveau jouet.

Comments are closed.